skip to Main Content

LES FAMILLES DE BESOINS SPÉCIAUX EN TEMPS DE CRISE

La dynamique des ménages a changé à mesure que nous entrions dans une nouvelle époque où la distanciation sociale, l’apprentissage en ligne et le travail à distance sont devenus la norme. Avec les nouvelles conditions de vie et les nouvelles négatives constantes, l’anxiété et le stress ne manqueront pas de frapper à nos portes. Parmi les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés, le principal défi psycho-émotionnel est de trouver des moyens créatifs de faire face à notre stress. Mais qu’en est-il des enfants et des individus dont les différences psychologiques et cognitives les empêchent de bien traiter leurs sentiments?

Amal, infirmière et mère de deux enfants ayant des différences d’apprentissage, continue d’être positive malgré les défis car elle passe enfin plus de temps avec ses enfants. Restant optimiste, Amal occupe ses jeunes enfants en apprenant l’alphabet et en jouant avec eux. Elle lutte avec la frustration de sa fille à rester à l’intérieur de la maison; cependant, cela a également réuni la famille dans un effort pour trouver des moyens de soulager la petite fille. Ce qui rend Amal anxieuse, cependant, c’est sa peur de transmettre des maladies à sa famille après la fin de son quart de travail.

Salma, mère d’un garçon ayant des besoins spéciaux, a partagé avec nous sa stratégie pour faire face aux changements soudains. «Pour garder la raison», comme elle le décrit, Salma a eu recours à la création de routines et à rester organisée. «Tous les jours, nous nous réveillons le matin, nous nous habillons, nous nous retrouvons dans la cuisine pour prendre le petit déjeuner, nous commençons par l’école à la maison jusqu’à midi, puis nous consacrons du temps aux activités de l’après-midi.»

Salma convient avec Amal que la frustration et la colère ont augmenté pendant la quarantaine, mais ils acceptent tous les deux cette réalité. Pour se déstresser, Salma et son fils ont une soirée dansante quotidienne avant le coucher!

«Il y a une pression supplémentaire pour que je sois non seulement son éducateur à la maison, mais aussi son thérapeute, ce que je ne considère pas comme réaliste avec mon travail.» Ce défi que Salma a partagé est le cas de nombreux parents qui ont du mal à trouver du temps pour l’enseignement à domicile, la thérapie et les activités de leurs enfants, ainsi que leurs propres heures de travail.

L’équipe SKILD travaille en étroite collaboration avec les parents et les enfants pour les soutenir grâce à des feuilles de travail et des horaires hebdomadaires, des sessions en ligne et des vidéos préenregistrées. Ceci est également suivi d’une campagne sur les médias sociaux donnant des conseils concernant les enfants, les adolescents et les parents pour équiper la communauté des besoins spéciaux afin de mieux répondre aux besoins des enfants. Les parents sont également encouragés à obtenir leur exemplaire gratuit du livre de poche SKILD Wise Parenting, qui contient plus de 60 conseils sur les difficultés quotidiennes des parents avec leurs enfants.

“Il y a une pression supplémentaire pour que je sois non seulement son éducateur à la maison, mais aussi son thérapeute, ce que je ne considère pas comme réaliste avec mon travail.”

Emily Hoppin

A native from the state of Colorado, USA, Emily first came to Lebanon in 2016 to volunteer teach at a summer English camp for refugees hosted by one of LSESD’s partner churches in Zahle. Upon arriving in Lebanon, she immediately fell in love with the country and knew that she was destined to come back for the long term. After completing her master’s degree in Linguistics at the Free University of Berlin, Emily was finally able to realize her dream of moving to Lebanon. In August 2019, Emily Hoppin joined the LSESD team as its Communications Officer. “Working at LSESD is like putting that missing piece into a puzzle. For the first time in my life, everything fits,” she states. With a knack for languages, writing, and connecting with people, Emily feels as though all of her skills, talents, and passions have finally come together in one place through her work at LSESD. Just as her first name means “industrious”, Emily believes in hard work and perseverance. Allowing Colossians 3:23 to guide her work ethic, Emily seeks to serve the Lord in her role at LSESD with all of her heart, mind, soul, and strength.

Back To Top
×Close search
Search